ALERTE INFO

SAMEDI 15 JUIN : En raison des conditions météorologiques prévues ce samedi, l'évènement « Quartier en Musique » au parc de l'Europe est annulé. Toutefois, les portes ouvertes de l'école de musique sont toujours au programme de 10h à 12h.

Découvrir
Feyzin
 

Elle a testé pour vous la prime air bois !

Suite au pic de pollution qui s'est étendu sur la Métropole en février dernier, il est important de parler du chauffage au bois, un mode de chauffe qui peut être très polluant lorsque les équipements sont anciens. Avec 213 maisons se chauffant au bois, Feyzin fait partie des communes jugées prioritaires sur cette question. Jeudi 18 avril, l’ALEC, Agence locale de l’énergie et du climat, tiendra à Feyzin une réunion publique sur le chauffage au bois et présentera la prime air-bois, une aide financière au remplacement des cheminées ancienne génération. Plusieurs Feyzinois ont déjà sauté le pas ! C'est le cas d'Héloïse Morin. Grâce à la prime air-bois, la famille Morin a troqué sa cheminée pour un poêle à granules neuf, moins polluant et plus économique. Un an après l’installation, Héloïse est satisfaite de ce changement.

Pourquoi avez-vous souhaité changer d’équipement de chauffage ?

En 2017, nous avons acheté une maison à Feyzin, équipée d’une cheminée classique à foyer ouvert. Avec un enfant en bas âge, cet équipement ne nous paraissait pas assez sécurisé. Et ce mode de chauffage avec des bûches n’était pas assez écologique et économique pour nous. De plus, nous étions en train de réaliser d’importants travaux de rénovation qui changeaient la disposition des pièces, et l’emplacement de la cheminée ne convenait plus.

Comment avez-vous eu connaissance de la prime air bois

Au départ, c’est une amie lyonnaise en ayant bénéficié qui m’a parlé de cette prime.

Comment avez-vous procédé ?

Mon amie m’a conseillé le revendeur avec qui elle avait travaillé. Ils nous on reparlé de la prime air bois, et ce sont eux qui nous ont aiguillé dans le choix du matériel. Nous avons opté pour un poêle à granules, labellisé flamme verte.
En parallèle, j’ai contacté la Métropole de Lyon pour en savoir plus sur la prime air bois. J’ai pu avoir tous les renseignements dont j’avais besoin par téléphone. C’est très important de se renseigner précisément en amont sur les conditions d’obtention de la prime air bois, car elle s’obtient une fois les travaux réalisés. Si l’équipement choisi n’est pas conforme aux conditions d’obtention ou s’il manque un élément, vous ne pouvez pas obtenir la prime alors que vous avez déjà réalisé et payé les travaux...

Quelles démarches avez-vous du suivre ?

Le fournisseur nous a remis un dossier à monter et à envoyer à la Métropole de Lyon.
Plusieurs justificatifs sont demandés, comme la facture de l’équipement choisi, une attestation du fournisseur assurant que l’équipement est bien labellisé flamme verte. On nous a aussi demandé de fournir des photos avant et après travaux, de notre vieille installation puis de notre nouvel équipement. C’est pour cela qu’il est important de bien se renseigner avant. Si nous n’avions pas eu cette information avant de commencer les travaux, nous n’aurions sans doute pas pu fournir de photo de la cheminée d’origine.

Avez-vous touché la prime rapidement ?

Une fois envoyé, le dossier est traité assez rapidement. Nous avons perçu la prime moins de trois mois après avoir déposé le dossier. J’étais agréablement surprise, je pensais que ça serait beaucoup plus long !

Que vous a apporté la prime air bois ?

Nous étions déjà engagés dans de gros travaux de rénovation. Sans la prime nous n’aurions pas pu changer d’équipement tout de suite, nous aurions différer de quelques années l’installation d’un nouveau poêle. La prime nous a permis de changer notre installation de chauffage plus rapidement.
Grâce à la prime et à l’exonération d’impôts relative à ces travaux, notre facture pour changer d’équipement de chauffage a été divisée par deux !

Quels bénéfices retirez-vous de votre nouvel équipement ?

Déjà nous avons réduit notre facture de chauffage. L’année dernière, nous avons acheté une seule palette de granules (1 tonne). Ce qui représente environ 300€ pour une année de chauffe d’une maison de 100 m². Nous nous chauffons quasiment uniquement avec le poêle à granules, auquel s’ajoute les radiateurs au gaz des chambres et de la salle de bain qui fonctionnent seulement 2h le matin et le soir.
Au-delà des économies, nous apprécions le confort du chauffage au bois. Même si ce n’est plus une cheminée, on retrouve la chaleur du bois qui est très agréable et que l’on n’a pas du tout avec des radiateurs.
Ce n’est pas un mode de chauffage contraignant. Il suffit de penser à remplir le poêle de granules le matin. Et une fois par semaine, il faut passer un coup d’aspirateur. Ce n’est pas un chauffage sale, qui met de la suie ou des copeaux partout. Peut-être que ça peut paraître contraignant pour certaines personnes par rapport à des radiateurs classiques, mais c’est facile, ça nous convient bien. Nous ne regrettons pas !

Quelques conseils ou recommandations pour les Feyzinois qui souhaiteraient se lancer à leur tour ?

J’engage vraiment les personnes qui veulent bénéficier de cette prime à contacter les services de la Métropole, car les fournisseurs ne sont pas toujours très au fait des détails pour pouvoir bénéficier de la primer. Ensuite soyez prudent sur le choix du revendeur et du poêle. Il faut prendre le temps de choisir un équipement adapté à ses besoins, facile d’entretien… Pour être sûrs que votre nouvel équipement vous corresponde bien.

 

Plus aller plus loin : Vous vous chauffez au bois ?

Rendez-vous jeudi 18 avril de 19h à 21h en salle des mariages pour assister à la réunion publique sur le chauffage au bois. L’Agence Locale de l’énergie et du climat animera la rencontre et présentera la prime air-bois de la Métropole. Héloïse Morin sera présente et répondra volontiers à vos interrogations. Inscription au Pôle Cadre de vie 04 72 21 46 45.

Flyer prime air bois

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.